12.8.2021

La chemise en coton bio, pour un été plus doux

Un mode de pensée, une mode pensée

JAGVi a imaginé une collection printemps été sous le signe d’un nouveau souffle estival. Par la sélection de tissus organiques et recyclés, la marque ouvre les portes d’un vestiaire masculin aux couleurs d’une élégance parisienne. Loin des codes d’une mode traditionnelle, JAGVi est l’ambition d’une démarche écoresponsable et éthique. Ainsi, s’habiller JAGVi, c’est le gage d’une promesse écologique respectée.

JAGVi, l’appel des beaux jours

En ces temps ensoleillés, le tee-shirt apparaît comme un incontournable allié du quotidien. Pourtant, la chemise en coton bio est au goût du jour. Douce et souple, elle accorde aux hommes un confort raffiné : idéal pour les soirées d’été. La fibre du coton revêt la peau d’un tissu d’une douceur délicatement travaillée pour préserver l’épiderme dans une qualité supérieure.  La chemise se décline en trois coloris : un bleu marine aux allures julesvernesques, un bleu ciel qui évoque un plafond céleste dénudé de nuages et un blanc qui rappelle le bourre du cotonnier. Trois nuances contemporaines qui transcendant les codes de la mode masculine éthique.

La chemise en coton bio : le complice d’un style ensoleillé

Compagnon des tenues formelles, la chemise en coton bio s’associe parfaitement avec un pantalon city de longueur 7/8ème pour profiter d’une souplesse agréable au cours des rendez-vous conventionnels. Par ailleurs, en parfaite adéquation avec les saisons printemps été, la symbiose s’illustre lorsque la chemise se mêle à un city short JAGVi. L’apparat structuré s’abandonne alors au naturelle pour une journée décontractée.

Sur le chemin du minimalisme, la chemise est l’archétype pour paraître à la fois propret et libre.

Nos derniers articles

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi

par
JAGVi